Sonia - créatrice de faire-part

Bonjour, je m’appelle Sonia, graphiste & créatrice de faire-part
Bienvenue sur le blog de ma boutique artisanale de faire part original imprimé sur papier recyclé.

Recevez les nouveaux articles par rss icon RSS ou par rss icon e-mail

J de la femme + 1 : le bilan

09 Mar 2009
Auteur : Sonia
5 commentaires

Partager sur Facebook

photo-fem

Tout d’abord, le nez dans le guidon, j’ai cru que je jetterai à peine un œil sur cette Journée de la Femme… c’était sans compter sur mon éducation féministe et celle… de Rémy.

En effet, nous avons comaté devant regardé Zone interdite et son sujet sur les enfants en danger : sujet anxiogène à souhaits bien entendu, mais la méthode de l’autruche s’avérant plutôt inefficace concernant la protection de l’enfance, mieux vaut s’informer sans pour autant céder à la panique (ce qui n’est pas toujours aisé d’ailleurs).

Sur la fin de l’émission, il était traité des ados et même pré-ados qui finissent à la brigade des mineurs tant leur connaissance des relations humaines, amoureuses, sensuelles et sexuelles sont erronées pour ne pas dire catastrophiques.

En tant que parents d’une future jeune fille… nous avons été effrayés (bah oui, difficile de rester de marbre) par le manque de repères des gamins qui étaient montrés. Vous allez me dire que c’est un sujet d’investigation, fait pour informer mais avant tout pour faire de l’image et qu’il ne faut pas généraliser… et je suis bien d’accord.

Cependant, je dois bien admettre qu’en mettant bout à bout mes propres expériences, celles de mes amies, les multiples faits divers des journaux et le témoignage de mon amie médecin en PMI… il ne me faut pas plus de 2 secondes pour me souvenir que le féminisme demeure un combat d’actualité.

Et pas plus de 4 secondes, pour en venir à l’évidente conclusion que l’avenir des femmes vient de l’éducation… des filles certes, mais aussi des garçons…

Dans ce reportage on voyait les conneries d’un gosse de 14 ans quasi-cautionnées par sa mère parce que… « c’est un garçon »! oO
On a été choqué (Rémy encore plus que moi d’ailleurs)... et on s’est senti grandement privilégié d’avoir reçu une éducation basée sur le respect des femmes.

Alors NON, je ne dirai jamais à ma fille qui se fait bousculer et maltraiter par des minots de 4 ans : « c’est normal, c’est un garçon et les garçons quand ils jouent, ils sont un peu brusques, ils sont comme çà! », comme je l’entend régulièrement.

… parce qu’un garçon, tout comme une fille, doit apprendre à contrôler sa force et ses pulsions (la preuve certains y arrivent très bien),

… et parce que tout simplement : mes parents ne me l’ont jamais dit… et que c’est, sans aucun doute, pour cela que je suis une femme heureuse et épanouie. ;)

Aucun mot clef pour cet article.

5 commentaires

  1. milena
    09 Mar 2009 à 17:11

    bravo!
    très bien écrit et tout à fait d’actualité!
    fière de toi,chère voisine (et aussi de ton bo et adorable mec)
    bisous
    milena

  2. so'''
    09 Mar 2009 à 18:05

    Héhé, tes oreilles ont sifflé ? :D

  3. frederic
    09 Mar 2009 à 23:52

    j’ai également regardé cette émission, franchement c’était angoissant! on a aussi tiqué sur cette même femme qui trouvait cela finalement très normal parce qu’il était un garçon!

  4. so'''
    10 Mar 2009 à 16:19

    Ravie de voir des hommes s’émouvoir de ce genre de situations…
    et puis ravie et fière d’être entourée de mecs bien !…
    et ne nanas très chouettes aussi, n’est-ce pas voisine?! ;)

    Bises à vous deux (trois avec le chéri de Frédéric).

  5. MMM
    12 Mar 2009 à 14:20

    …Tes parents sont certainement très contents!!! et fiers!bisous

Laisser un commentaire